JEAN-LOUIS COSTES

“moi je dirais la chanson “Aie confiance” d’un serpent dans un dessin anime de Walt Disney, Cold turkey de John Lennon, Où sont tous mes amants de Frehel l’album de John Lennon “Mother” (1970?), pour le cote simple, écorché et hurlé – le rap du premier CD des rappeurs Ghetto Boys (1990?) pour les paroles archi sadiennes – le rap de Two live crew ( 1993?) pour le truc juste boite a rythme apparemment pourrie et paroles qui se limitent a “fuck you bitch” pendant dix minutes. L’album de Lisa Suckdog “Drugs are nice” (1989?) Des tonnes de trucs noise et bizarres underground. Mickael Jackson + Prince. Francis Cabrel – les chansons de Frehel ( 1920? ) Où sont tous mes amants, Mon mâle, la CocoNe me quitte pas de Brel – et certaines chansons de Jean-Louis Costes ! – + UNE PYGMEE QUI CHANTAIT AU FOND DE LA FORET AU CONGO. BON CA VOUS DONNE PAS LES TITRES PARCE QUE JE ME SOUVIENS PAS DES TITRES, MAIS DISONS DES TRUCS QUI M’ONT MARQUÉ : LA VARIÉTÉ EXPRESSIONNISTE, LA POP DU DÉBUT, LE RAP DU DÉBUT, L’INDUSTRIEL DU DÉBUT, LA NOISE DU DÉBUT, LA TECHNO DU DÉBUT, TOUTES LES MUSIQUES QUI NAISSENT ET QUI DÉCHIRENT LA TÊTE ”

Jean-Louis Costes 2012